Stratégie de contenus : vous préférez le chaud ou le froid ?

Stratégie de contenus, Idéamots, copywriter

Contenus chauds et contenus froids constituent les deux piliers de votre ligne éditoriale.

La question est de savoir comment les doser et les harmoniser pour booster votre content marketing. Avant de vous donner mon point de vue, je vous propose de définir plus précisément ces deux types d’approche.

Un contenu froid, c’est quoi?

Les contenus froids forment la colonne vertébrale de votre ligne éditoriale. Ce sont des sujets de réflexion qui servent à montrer votre expertise et qui ne sont pas directement liés à l’actualité. On les considère comme des informations intemporelles, non rattachées à un événement ponctuel ou spécifique.

Bien évidemment, ils se rapportent à votre activité, c’est à dire qu’ils sont construits autour des mots-clés qui définissent votre identité et votre positionnement.

Il s’agit généralement de dossiers, tutoriels, fiches pratiques ou techniques, de dossiers thématiques, livres blancs…

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Ce qui caractérise un contenu froid, c’est :

  • son caractère immuable
  • sa capacité à générer du trafic qualifié, du fait de sa forte valeur ajoutée : son objectif est en effet de démontrer votre expertise en répondant à une attente ou un besoin précis de votre clientèle cible
  • sa capacité à accumuler du trafic car un contenu froid perdure dans le temps et peut être régulièrement consulté : en terme de référencement, c’est le top.

Et le contenu chaud ?

Par opposition, les contenus chauds collent à l’actualité de votre entreprise ou du secteur dans lequel elle évolue : il s’agit le plus souvent d’événements ponctuels tels que des salons, expositions, nouveautés, conférences…

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Ce qui caractérise un contenu chaud, c’est par conséquent :

  • son caractère temporaire, -car lié à l’actualité du moment- et orienté entreprise plutôt que client (on communique sur les événements de l’entreprise)
  • sa capacité à générer des pics de trafic importants mais sur une courte période : une fois l’événement passé, le trafic peut s’affaisser
  • sa capacité à « dynamiser » votre site ou blog, par l’apport de ces informations fraîches et récentes : action qui plaît là encore aux moteurs de recherche
  • la nécessité pour vous d’être réactif car il s’agit de relayer rapidement les informations relatives à votre entreprise ou à son secteur d’activité

Pour pour être complète, votre stratégie éditoriale doit donc intégrer ces deux types de contenus :

Les contenus chauds attirent très vite du trafic et permettent d’actualiser régulièrement votre site ou blog. Cependant, du fait de leur courte durée de vie, ils peuvent nuire à moyen terme à l’impact en terme de visibilité de votre entreprise.

Les contenus froids au contraire constituent le socle sur lequel l’entreprise assoit sa crédibilité et sa notoriété. Orientés utilisateurs, ils attirent votre clientèle cible et contribuent à optimiser le référencement de votre site à long terme.

C’est pourquoi je préconise une dose maximale de contenus froids, saupoudrés de contenus chauds, ces derniers pouvant par ailleurs être facilement relayés via les réseaux sociaux. Donc inutile de saturer vos pages de site ou de blog avec des flashs actualités dans tous les coins. Gardez à l’esprit qu’une information chasse rapidement la précédente, mais qu’un contenu intemporel lui reste une valeur sûre. C’est ce dernier qui est, à mon sens, le pilier de votre stratégie éditoriale.

Et vous, quelle est votre recette pour doser vos contenus froids et chauds ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *