« Parle » ou « parles » : les joies de l’impératif présent

Quand le verbe du 1er groupe est conjugué à la 2e personne du singulier de l’impératif présent, on peut être tenté de mettre un « s » en terminaison : eh bien non, raté, on écrit « parle » et non « parles ». 🙂

correction orthographe

La règle à retenir

À la 2e personne du singulier du présent de l’impératif, les verbes du 1er groupe, se terminant par un « e » muet ne prennent pas de « s » :

  • pense à ce que tu vas lui dire
  • écoute attentivement
L’exception qui va avec   😉

Si ces verbes du 1er groupe sont immédiatement suivis de « y » ou de « en », on met un “s” en terminaison et on les lie par un trait d’union :

  • penses-y
  • parles-en

 

N.B : cette règle s’applique également au verbe aller :

  • va te reposer mais vas-y sans tarder

 

Exceptions :

  • quand ces pronoms sont eux-mêmes suivis d’un infinitif, on ne met pas de « s » ni de trait d’union : va en prendre un morceau, va y mettre bon ordre ;
  • idem si « en » fait office de préposition et non de pronom : manges-en mais mange en silence.

 

À vous de jouer, en repérant les erreurs dans les phrases suivantes :
  1. Manges ta soupe rapidement.
  2. Respires profondément si tu veux arriver à te calmer.
  3. Chantes-en sourdine, par pitié !
  4. Avant d’envoyer ce mail, corrige-en les fautes.
  5. Précise bien tes préférences professionnelles.
  6. Vas vite régler ce problème.
  7. Vas-y maintenant et ne rentres pas trop tard.
  8. Soignes-toi bien.
  9. Ce film, ne m’en parles pas, je l’ai détesté.
  10. Tu ne connais pas suffisamment ce morceau musical, répète-le encore une fois.

 

Correction :
  1. Manges mange ta soupe rapidement.
  2. Respires respire profondément si tu veux arriver à te calmer.
  3. Chantes-en chante en sourdine, par pitié !
  4. Avant d’envoyer ce mail, corrige-en corriges-en les fautes.
  5. Précise bien tes préférences professionnelles.
  6. Vas va vite régler ce problème.
  7. Vas-y maintenant et ne rentres rentre pas trop tard.
  8. Soignes-toi soigne-toi bien.
  9. Ce film, ne m’en parles parle pas, je l’ai détesté.
  10. Tu ne connais pas suffisamment ce morceau musical, répète-le encore une fois.

 

3 thoughts on “« Parle » ou « parles » : les joies de l’impératif présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *