Méthodologie de la note de synthèse : les 6 pièges à éviter

Note de synthèse

La note de synthèse consiste à analyser un dossier sur un sujet ou un thème donné, pour en synthétiser le contenu de façon organisée. Le dossier étant composé d’un ensemble de documents, l’exercice de rédaction exige rigueur, capacité d’analyse et de reformulation, ainsi que le respect de la structure très cadrée qu’impose ce type d’écrit. Pour ne pas vous « planter » dans la rédaction d’une note de synthèse, voici quelques erreurs classiques à éviter.  🙂

Confondre dissertation, résumé et note de synthèse

La note de synthèse, contrairement à la dissertation ne laisse aucune place aux opinions propres ni au jugement personnel. La problématique et les idées découlent des documents étudiés objectivement, sans prise de position ni mise en avant des connaissances personnelles du rédacteur sur le sujet.

Ce dernier ne doit donc pas « s’impliquer » ni parler à la 1ère personne.

Il ne s’agit pas non plus de résumer chaque texte et d’en aligner les idées les unes après les autres, sans avoir dégagé le fil conducteur qui relie l’ensemble des documents. La note de synthèse, comme son nom l’indique, sert à analyser un sujet en synthétisant de façon structurée et logique le contenu autour d’une problématique clairement identifiée.

Ne pas hiérarchiser les documents et les informations

Le nombre de documents et l’intérêt de leur contenu par rapport à la problématique imposent de procéder à une analyse sélective : inutile de retenir les passages sans rapport avec le sujet. Il est important ensuite de déterminer les idées directrices, et les éléments secondaires. Ce décorticage des idées permettra l’élaboration d’un plan soigneusement structuré, qu’on articule généralement autour de deux parties :

  • les causes ou les données du problème
  • les conséquences, les solutions et leur mise en œuvre

Paraphraser le texte

La note de synthèse n’est pas un exercice de « recopiage » des phrases clés ; vous devez faire ressortir, de manière personnelle, avec votre propre vocabulaire, les idées essentielles, tout en restant bien entendu fidèle aux documents. C’est-à-dire être capable de reformuler de manière précise et rigoureuse les éléments déterminants de vos documents.

Se perdre dans la lecture des documents

Rédiger une note de synthèse signifie avoir une méthode efficace de lecture pour gérer efficacement la notion de temps : vous risquez sinon de vous noyer dans les différents textes dont vous devez faire la synthèse. L’idéal est de scinder la lecture en deux étapes :

1- survol des documents, c’est-à dire principalement des titres, sous-titres, chapeaux (résumés) ainsi que des éléments soulignés, en gras etc…

Le but de cette étape est de saisir le sens général des documents, leur adéquation au sujet ou à la problématique soulevée, et leur ordre d’importance.

2- lecture plus approfondie : celle-ci constitue une analyse plus poussée des documents, pour dégager les idées qui permettront ensuite de bâtir le plan. Vous pouvez par exemple utiliser un tableau avec des colonnes (une colonne par document) pour faire ressortir les idées clés.

Mal gérer son temps

La technique de rédaction de la note de synthèse  se décompose en quatre phases :

  • la lecture rapide puis plus approfondie
  • l’inventaire des idées
  • l’élaboration du plan
  • la rédaction de l’intégralité de la note

Que vous soyez confronté(e) à cet exercice de rédaction dans le cadre de votre activité professionnelle ou pour un examen, pensez à gérer votre “timing”. Le créneau horaire le plus important doit être consacré à l’élaboration du plan et à la rédaction, et non à la lecture des documents.

Oublier l’introduction et la conclusion

La note de synthèse doit impérativement comporter une introduction :

  • qui présente de façon dynamique le sujet
  • qui explicite la problématique
  • qui présente le plan

La conclusion quant à elle reprend l’idée prédominante ou la réponse à la problématique du dossier ; elle doit également « ouvrir » le débat sur de nouvelles perspectives.

Rédiger une note de synthèse pour sa hiérarchie ou pour des collaborateurs est un exercice fréquent en milieu professionnel. Savoir la rédiger est donc un atout qui peut vous faire gagner du temps… et de l’énergie !  😉 : pas de recette miracle, mais rien d’impossible ou de formidablement compliqué, comme tout exercice, il suffit de s’entraîner pour en maîtriser la méthode et la technique.

Besoin de conseils pour rédiger une note de synthèse ? Contactez Idéamots pour une aide entièrement personnalisée !

2 thoughts on “Méthodologie de la note de synthèse : les 6 pièges à éviter

  • Comme d’habitude super papier ! Très intéressant, surtout que l’on confond très souvent résumé et note de synthèse. Les paragraphes sur les erreurs à éviter sont très clairs et instructifs.
    C’est un exercice difficile et assez impressionnant. Il faut sûrement en faire beaucoup pour se sentir à l’aise.

    • Merci Corinne ; effectivement, c’est la pratique régulière qui, comme pour tout écrit professionnel, permet de maîtriser parfaitement une technique de rédaction 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *