Quelques homophones grammaticaux à maîtriser (1/2)

homophones grammaticaux, Idéamots, correctrice

Les homophones grammaticaux, ça vous dit quelque chose ? Derrière cette appellation un peu barbare, se cachent ces petits mots à la prononciation quasi identique mais à la nature et à l’orthographe différents… et qu’on a bien évidemment très souvent tendance à confondre !

Avant d’en lister les plus courants, je vous donne l’astuce pour les différencier : cherchez leur synonyme et voyez si ça colle dans votre phrase : si c’est oui, c’est tout bon, si c’est non, c’est que vous avez confondu avec l’autre terme !

Allez, on décrypte ça plus précisément, c’est parti pour la petite séance d’orthographe ! 😉

 

Or/Hors

Or peut être remplacé par “mais ” : Il était absent à cette réunion or il a prétendu le contraire.

…et hors par “en dehors de”  : Il s’est aventuré hors des sentiers battus.

Dans/D’en

Dans est une préposition, toujours suivie d’un article ou d’un déterminant (jamais d’un verbe) : Tout est précisé dans ce document de travail.

D’en est la contraction de “de en”, il est toujours suivi d’un verbe à l’infinitif, et peut être remplacé par “de cela” ou “de là” :  Il a réussi son examen et n’arrête pas d’en parler.

On le trouve également dans les expressions telles que “d’en haut, d’en bas, d’en face“.

 

Parce que/ Par ce que

Parce que peut être remplacé par “car” ou “du fait que” : Je suis satisfait  parce que cette présentation est parfaite.

Par ce que peut être remplacé par “par la chose que” : Ne vous laissez pas impressionner par ce que vous voyez.

 

Ni/ N’y

Les deux expriment une négation mais n’y est toujours suivi d’un verbe.

y signifie “là” (un lieu) : N’y allez pas , ou “à cela” (une chose) : N’y touchez pas.

On peut le remplacer par ne… là ou par ne… à cela : Nous n’y pouvons rien.

Ni peut être remplacé par “ou”, lorsqu’il n’y a qu’un seul ni, et par “pas (de)…ou (de)”, lorsqu’il est répété : Elle ne veut pas aller à l’école ni rester à la maison ; il ne veut ni carte ni cadeaux.

 

Ou/Où

Ou, conjonction de coordination, peut être remplacée par “ou bien” : Tu choisis ton support ou le mien.

Où, adverbe de lieu ou pronom relatif indique un lieu ou un moment : Où qu’il aille, il aura des soucis.

 

Pour se faire/ Pour ce faire

Pour ce faire signifie “pour faire cela”, “à cette fin” : Pour ce faire, nous aurons besoin de mobiliser toutes les bonnes volontés.

Pour se faire (verbe se faire) est toujours suivi d’un verbe à l’infinitif : Pour se faire comprendre, il faut s’exprimer clairement.

 

Notre/Nôtre

Notre précède toujours un nom et peut être remplacé par “ma” : Notre stratégie est à revoir.

Nôtre suit toujours un article (la, le, les, des, du) et peut être remplacé par “mien(s) ou mienne(s)” : Ils ont leurs idées, nous avons les nôtres.

 

Si/S’y

Si peut être remplacé par “tellement, à condition que, quand, aussi” : Si vous êtes tous d’accord, on valide le projet.

S’y est la contraction de “se” et “y” ; il est toujours suivi d’un verbe et il peut être remplacé par “se ou s’” : Il s’ y est laissé prendre.

 

On/ On n’

On, pronom indéfini peut être remplacé par “il” : On doit garder à l’esprit les objectifs.

On n’ est toujours employé dans une phrase négative et peut être remplacé par “il n’ ” ; la deuxième particule de la négation (pas, plus, jamais, etc.) doit suivre le verbe : On n’est pas d’accord avec vous.

 

La/Là/L’a(s)

La, pronom personnel ou article peut être remplacé par ” le, une, cette” : La communication commerciale est fondamentale pour toute entreprise.

, adverbe, peut être remplacé par “ ici” s’il désigne un lieu, ou par “en ce moment” s’il désigne un moment. : Là où je vais, je suis sûre d’être tranquille.

L’a ou l’as, forme conjuguée du verbe avoir peut être remplacée par “l’avait ou l’avais” : On l’a pris pour un spécialiste et on s’est trompé.

 

 

Voilà, voilà, fin de la première partie ;  je vous laisse digérer cette première liste, et je vous proposerai la suite dans le prochain billet !! 🙂

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *