8 étapes pour se relire efficacement, Idéamots- Annick Dourthous

8 étapes pour une relecture efficace

Je ne vous apprends rien quand je dis que le travail de relecture-correction est indispensable pour assurer l’efficacité d’un écrit et la crédibilité de son auteur. 😉

Alors pour traquer impitoyablement toutes les coquilles, voici 8 astuces très efficaces !

Relisez à froid

Essentiel pour avoir le recul nécessaire à la traque des fautes et coquilles diverses !

Après l’avoir écrit, laissez votre document de côté pendant quelques temps, afin de vous en détacher : cela vous permettra de revenir dessus avec un œil neuf et plus critique.

Imprimez votre document

Bon, je sais, ça n’est pas très COP21 mais il faut savoir que la relecture à l’écran ne favorise pas la chasse aux erreurs. Votre œil s’est en effet habitué, lors de l’écriture, au support ; ce que vous ne voyez plus sur l’écran vous sautera aux yeux sur un format papier (enfin, normalement ! ;-)).

Utilisez le correcteur orthographique pour une première retouche

Attention, le correcteur orthographique basique a une efficacité toute relative, notamment pour les fautes de grammaire : il vous aidera cependant à corriger les fautes les plus frappantes.

Changez la forme

Variez la taille ou la police pour ne pas rester focalisé sur la forme. Car modifier la mise en page permet de se concentrer sur le texte.

Relisez d’abord les titres, sous-titres, légendes

On a souvent tendance à les négliger, au profit du corps du texte. Ils contiennent donc souvent des erreurs d’étourderie. Alors conseil d’amie : relisez-les scrupuleusement.

Relisez à l’envers

LE truc infaillible et mon astuce préférée : relisez votre texte en commençant par la dernière phrase de la dernière page puis en remontant jusqu’au début. Inverser le sens de la lecture vous empêche d’anticiper ce que vous allez lire. Et faire ainsi abstraction du sens permet de pointer plus facilement les fautes.

Séparez les relectures

Faites une relecture pour chaque type de correction : par exemple une première relecture pour vérifier l’orthographe, puis une suivante pour corriger les fautes de grammaire, enfin une dernière pour rectifier la typographie.

Veillez à la cohérence de l’ensemble

Votre texte doit être parfaitement structuré, avec un plan précis et immédiatement visible : titre, sous-titres, paragraphes, introduction, conclusion.

Le fond doit rester compréhensible et cohérent : vérifiez les enchaînements des phrases et la logique des idées, supprimez les mots inutiles ou redondants.

Enfin dernier point : la mise en page doit être agréable, fluide pour favoriser la lecture alors aérez votre texte !

Et vous, quelles sont vos astuces pour vous relire efficacement et faire la chasse aux fautes ?

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] mes articles sur la relecture ICI et ICI […]

  2. […] Il faut toujours séparer la phase d’écriture de la phase d’édition, c’est à dire le moment où vous vous relisez et où vous vous corrigez (lire mon article sur les étapes d’une correction efficace ICI). […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.